Accueil >

L’Enseignement Catholique  

Que représente l’Enseignement Catholique en France ?

Avec plus de 2 millions d’élèves pris en charge au sein de près de 8 000 établissements, l’Enseignement Catholique assure la scolarité d’environ 17% des effectifs des enseignement primaire et secondaire. Ce chiffre est en légère croissance depuis une dizaine d’année.

La proportion d’élève scolarisé par l’Enseignement Catholique est la plus forte dans les régions de Bretagne, des Pays de Loire, de Rhône Alpes et dans le Nord, toutes de tradition catholique.

L’Enseignement Catholique possède également des établissements d’enseignement professionnel et Post-Bac, mais sa représentativité en termes d’effectif est nettement plus faible que pour les écoles, collèges et lycées d’enseignement général et technologique.

Afin d’assurer la formation de tous ces élèves, l’Enseignement Catholique emploie dans ses établissements environ 130 000 professeurs et 77 000 personnels pédagogiques, de gestion et d’encadrement.

Le poids de l’Enseignement Catholique au sein du système éducatif français est donc important et correspond même à 95% de l’intégralité de l’enseignement privé des premier et second cycles.

Comment est organisé l’Enseignement Catholique en France ?

L’Enseignement Catholique, comme le précise ses statuts qui ont été récemment rénovés, est placé sous la tutelle directe de l’Eglise Catholique de France et plus exactement sous celle de la conférence des Evêques. En particulier, cette dernière nomme son Secrétaire Général qui a pour mission de coordonner l’organisation territoriale des établissements et l’évolution de leurs enseignements, tout en représentant l’Enseignement Catholique auprès des autorités de tutelle (Ministère de l’Education Nationale).

Au niveau du département, les établissements d’Enseignement Catholique sont encadrés par des Directions diocésaines qui sont placées sous l’autorité des Evêques.

Environ 17% des établissements d’Enseignement Catholique échappe à la tutelle diocésaine et sont directement rattachés à des congrégations religieuses (Lasalliens, Maristes,….)

La plupart des établissements de l’Enseignement Catholique (95%) bénéficient d’un contrat d’association avec l’Etat. Celui-ci créé par la loi de 31 décembre 1959, permet de déléguer à ces établissements une mission publique d’éducation, en particulier en respectant les programmes scolaires publics et les règles d’organisation des cours édictées par l’Administration, en contrepartie de la prise en charge des salaires des enseignants par l’Etat.

Comment est financé l’Enseignement Catholique en France ?

Les ressources des établissements d’Enseignement Catholique sont donc en partie publiques dans le cadre des contrats d’association pour environ 44% du total de leurs revenus. La partie restante, soit 56%, provient des contributions des familles des élèves.

Les contributions des familles au financement des établissements d’Enseignement Catholique sont très variables selon les régions et selon les niveaux scolaires. Ainsi pour un élève d’enseignement primaire, la contribution moyenne est de l’ordre de 380 €/an, pour un collège le montant moyen est de 650 €, et pour un lycée d’enseignement général, elle est de 969€.

Au montant de ces contributions, il faut ajouter le prix de la cantine qui selon les niveaux varient de 4,5€ à 6€ par repas.

Pour trouver un établissement de l’enseignement catholique, cliquez dans la liste, le niveau d’enseignement que vous souhaitez :

Ecole Catholique

Collège Catholique

Lycée Catholique

Enseignement professionnel Catholique

Enseignement Post-Bac Catholique

Choisissez une région en cliquant sur la carte

Recherchez par niveau de scolarité :
Quoi ? Exemple : Ecole, collège, lycée, BTS communication
   Où ? Exemple : Bordeaux, 13090, Essonne, Aquitaine...